Livret du spectacle Leylâ et Majnûn

Conception et réalisation du livret du spectacle "Leylâ et Majnûn", oratorio mundi créé en 2011 par Armand Amar et présenté au Festival de Fès des musiques sacrées du monde (Maroc). La couverture reprend le tableau du peintre Mahi Binebine qui figure dans la scénographie du spectacle. Le spectacle met en musique l'une des histoires les plus connues de la civilisation islamique qui a inspiré de nombreux écrivains et artistes au fil des siècles. Elle raconte l'amour impossible entre le poète Majnûn ("le fou" en arabe) et Leylâ et peut être considérée comme le pendant oriental de Roméo et Juliette ou de Tristan et Iseult. Sur scène, une quarantaine de musiciens, chanteurs, danseurs et conteurs venus du monde entier (Iran, Pakistan, Mongolie, France, Maroc, Bolivie…) donnent vie aux poèmes qui constituent le texte original à travers les 7 vallées qui segmentent le récit. La scénographie du spectacle est très dépouillée et utilise le sable et le tableau de Mahi Binebine pour figurer le renoncement et la solitude de Majnûn, parti se retrancher du monde, dans le désert. Le livret retranscrit cet univers entre des pages typographiques et des fragments du tableau en pleines pages. J'ai voulu travailler le texte dans un esprit "d'enluminure moderne" et lui donner beaucoup d'espace. Quelques formes géométriques répétitives font la jonction entre le texte et l'image, elles sont inspirées des arabesques que l'on trouve dans l'architecture orientale. Plaquette 18x25 de 40 pages imprimée au Maroc en 15x20, en 2000 exemplaires. _ 2011

Back to Top